Économisez chaque mois sur votre assurance de prêt!
3 Fév 2023

« Dry january® »

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Proposé par

Edouard S.
Co-fondateur de manouvelleassurance.fr
Source :

Mois sans alcool, quels bénéfices ?

Lancé en 2013 au Royaume Uni, le « Défi de janvier » est devenu une campagne internationale. Pendant un mois, du 1er au 31 janvier de chaque année, plusieurs millions de personnes à travers le monde se mettent au défi de ne pas boire une goutte d’alcool.

Réduire les dommages causés par l’alcool

« Dry January® » (littéralement « janvier sec ») est une expérience lancée par l’organisation caritative Alcohol Change UK (pour United Kingdom), en association avec Public Health England (l’équivalent britannique de Santé Publique France). Fondée en 1984, Alcohol Change UK organise des campagnes de sensibilisation aux dangers de l’alcool. Depuis 2018, à la suite de plusieurs rapprochements et fusions avec d’autres organisations similaires, Alcohol Change UK est devenue, au Royaume Uni, une agence nationale de lutte contre les abus liés à la consommation d’alcool.

Le défi d’une marathonienne

L’idée de promouvoir le mois de janvier sans alcool est venue d’une marathonienne Emily Robinson. Après les fêtes de fin d’année 2010, elle avait décidé de commencer l’année 2011 sans alcool pour préparer un semi-marathon qui devait se tenir au mois de février suivant. Son défi amuse et intéresse immédiatement les médias, très nombreux à l’interroger sur les bienfaits physiques et psychologiques de ce mois de sobriété.

L’année suivante en janvier 2012, elle décide à la fois de relancer son défi mais aussi de rejoindre Alcohol Change UK pour entrainer plus de monde avec elle. En 2013 une campagne nationale est lancée : 4000 personnes et plusieurs célébrités s’inscrivent au défi.

L’effet boule de neige

Progressivement d’autres pays s’y intéressent. En 2016, une application est mise au point pour motiver les participants, toutes nations confondues. En 2017 pas moins de 4 millions de britanniques prévoyaient de s’inscrire au défi en janvier prochain. Idem l’année suivante. A partir de 2019, le mois sans alcool est proposé n’importe quand dans l’année, notamment au printemps, assortie d’une nouvelle application gratuite « Try Dry », qui permet de suivre son défi au jour le jour.

En janvier 2020, Santé Publique France a organisé la première campagne en France, appuyé sur un collectif d’associations, mutuelles, institutions et même des villes comme Brest, Grenoble, Lyon, Nantes, Paris ou Toulouse.

Les bienfaits du mois sans alcool

L’expérience présente de multiples avantages à la fois à court, moyen et long terme. En outre, comme elle est vécue désormais par plusieurs millions de personnes dans le monde chaque année depuis 2013, ses bienfaits a ont pu être scientifiquement mesurés.

  • L’arrêt de l’alcool réduit immédiatement le cholestérol et la glycémie, ce qui entraine une légère perte de poids : on se sent très vite plus léger.
  • La peau semble aussi rapidement plus fraîche et plus belle.
  • Le sommeil est plus paisible.
  • Au réveil, le sujet se sentant mieux reposé, il se sent plus énergique toute la journée.
  • Cette petite victoire provoque un grand sentiment de fierté et de motivation pour poursuivre le défi.
  • Réduire sa consommation d’alcool, c’est aussi économiser pas mal d’argent !
  • A long terme, de nombreux participants ont affirmé qu’après leur défi, ils n’ont pas repris le même rythme de consommation d’alcool qu’avant.

Partager l’article :

Proposé par

Edouard S.
Co-fondateur de manouvelleassurance.fr
Source :
Partager l’article :